Actions passées‎ > ‎

Première veillée des veilleurs à Sens le 17 mai

Alors que le conseil constitutionnel, dans une décision politique, validait la loi dite de "mariage et adoption pour tous", les veilleurs pour la famille se sont réunis pour la première fois à Sens vendredi soir.
Dans un esprit pacifique et non-violent, ils se sont réunis place de la République pour méditer sur cette loi dénaturant le mariage et privant des enfants de père ou de mère.
Ils ont écouté des textes divers de Rudyard Kipling, Gramsci ou Bernanos entrecoupés de temps de silence.
Le violon de Cyprien a fait monter la mélodie du chant de l’espérance que tous ont repris.
Puis ils se sont dispersés dans le silence de la nuit, renforcés intérieurement dans leur opposition à cette loi.

Les photos
Comments